Asambleas Ciudadanos


 

l’Assemblée de citoyens en Mali

 

 

Défis pluriels et processus de mise en œuvre de l’Assemblée malienne des citoyens

Traductions : français . English . Español


Résumé


Au regard de l’évolution de nos sociétés, au Mali et ailleurs en Afrique, l’évidence d’un embrigadement à tous les niveaux (social, politique, économique, culturel, etc.) est indéniable. Les réformes politiques et institutionnelles amorcées depuis le début des années 90 dans bien des pays du continent sont loin de répondre aux besoins des populations et partant ne peuvent permettre d’amorcer un développement réel. Le monopole de l’action par l’Etat et par son administration à travers la verticalisation de l’offre du développement a eu des conséquences sur les dynamiques locales. Dès lors les défis auxquels font face les sociétés sont énormes et pluriels.


Pour y faire face, la construction d’une vision collective de l’avenir de notre pays constitue un paradigme. L’Assemblée malienne des citoyens, constitue une réponse appropriée à cette fin. Le processus de l’Assemblée malienne des citoyens se caractérise par une organisation ascendante (du local au national) et permet l’expression de plusieurs diversités. L’expression de la diversité au niveau local permettra alors la construction de perspectives communes à travers les défis, les valeurs, les engagements, les mutations acceptables, les propositions, etc. au niveau régional puis national.


Points saillants du texte intégral :


  • Du constat aux défis pluriels : l’évidence de la reconstruction
  • Méthodologie
  • Processus de mise en œuvre
  • Programmation de la première phase du processus



Du constat aux défis pluriels : l’évidence de la reconstruction


Quelle évolution de notre pays le Mali depuis son accession à l’indépendance en 1960 ? L’avènement de la démocratie ou encore les réformes politiques et institutionnelles initiées ça et là permettent- ils une explication rationnelle des orientations et des crises qui s’installent et qui perdurent ?


En réalité, le constat actuel de la situation du Mali est amer et se caractérise par les principaux aspects suivants :


  • Plus d’un siècle d’autoritarisme politique et économique, mis en place par le pouvoir colonial et entretenu, malgré l’indépendance, par un État paternaliste et centralisateur, a érigé des handicaps qui sont autant de difficultés auxquelles les populations maliennes doivent faire face.
  • Des communautés rurales et urbaines dont les modalités de régulation des conflits ne fonctionnent plus et qui s’installent dans des crises qui n’en finissent pas.
  • La paupérisation, la compétition pour l’accès aux ressources et les inégalités qui s’étendent à mesure que les ressources naturelles se dégradent.
  • Des jeunes qui désespèrent et cherchent en conséquence leur salut hors du pays au péril de leur vie.
  • Une population qui s’urbanise à grande vitesse dans des villes qui sont de moins en moins gérables.
  • Une économie qui s’installe de plus en plus dans l’informel.
  • Enfin, un Etat et des institutions publiques dépendants des politiques extérieures et qui éprouvent beaucoup de mal à gérer l’espace public.

Les défis auxquels font face les populations sont énormes et pluriels. Ces défis concernent l’ensemble des couches sociales (hommes, femmes, jeunes), les secteurs de développement régionaux et les groupes socioprofessionnels. Pour inverser les tendances en cours, au moment où de plus en plus d’acteurs s’enferment dans des stratégies de survie individuelle et de repli identitaire, « une Assemblée malienne des citoyens », peut permettre d’élaborer une vision collective de l’avenir de notre pays. Ce processus de réflexion axé sur les expériences des acteurs, les valeurs sociétales, les dynamiques multiples etc. permettra d’esquisser les stratégies à mettre en œuvre pour sortir de l’impasse.


Méthodologie


L’Assemblée malienne des citoyens se caractérise par une méthodologie ascendante (locale, régionale, et nationale). Il est indéniable que le niveau local constitue l’échelle le plus pertinent pour amorcer la mise en place d’une gouvernance locale légitime et de la construction d’une vision collective, pour se faire le processus commencera au niveau de la commune et remontera jusqu’au niveau national. L’exercice concernera 48 Communes répartis dans 22 Cercles dans toutes les 8 Régions du pays et dans le District de Bamako. En ce qui concerne le District de Bamako, l’exercice concernera toutes les 6 communes. La proportion des communes rurales et de communes urbaines a été déterminée en tenant compte des caractéristiques sociologiques, démographiques et culturelles de chaque Cercle. Le croisement des différentes aires culturelles du pays avec l’organisation administrative a permis de retenir cet échantillon de cercles et de communes. L’expression de la diversité au niveau local (géoculturelle, thématique et socioprofessionnelle) permettra alors la construction de perspectives communes à travers les défis, les valeurs, les engagements, les mutations acceptables, les propositions, etc. successivement au niveau régional et national.


Tableau des cercles et des communes retenus par régions et des aires culturelles


Région Nombre de cercles Nombre de communes Aires culturelles
Kayes 3 6 Soninké
Koulikoro 3 6 Bamanan
Sikasso 3 6 Senoufo, Minianka
Ségou 3 6 Bamanan, Buwa
Mopti 3 6 Peulh, Bozo, Dogon
Tombouctou 3 6 Tamachek
Gao 2 4 Sonrhaye
Kidal 1 2 Tamacheck
Bamako 1 6
Total 22 48



Le processus de l’Assemblée des citoyens du Mali se déroulera à partir des rencontres et des ateliers à travers les étapes suivantes :


  • 1er étape : les rencontres communales ;
  • 2er étape : les ateliers cercles ;
  • 3er étape : les ateliers régionaux ;
  • 4er étape : la rencontre nationale ;
  • 5er : la restitution du document final au niveau cercle et régional ;
  • 6er : la restitution du document final.



Processus de mise en œuvre

  • Mise en place d’un comité technique : Afin de procéder à la mise en œuvre du processus de l’Assemblée malienne des citoyens, un comité technique a été mis en place. Ce comité est constitué des membres du Centre Djoliba et de l’Alliance malienne pour refonder la gouvernance en Afrique (ARGA/ Mali). Il faut préciser que le processus se déroule sous la coordination du Centre Djoliba, et l’ARGA/ Mali apporte un appui technique et méthodologique. Le comité technique mis en place a tenu plusieurs rencontres dans les locaux du Centre Djoliba et/ou dans la salle de réunion du Centre d’Expertises Politiques et Institutionnels en Afrique (CEPIA). Ces rencontres ont permis de peaufiner la méthodologie générale du processus et de lever toutes les équivoques susceptibles de survenir dans la conduite du processus. Deux équipes techniques de terrain ont été constituées pour réaliser la première phase du processus au niveau communal et cercle dans les régions de Sikasso et de Ségou.
  • Formation méthodologique Dans cette même dynamique, du 03 au 05 août, a eu lieu au Centre Djoliba une formation sur les méthodes et outils de collecte et de traitement des informations (techniques de la prise de notes, outil DESMODO). Cette formation a été animée par l’ARGA/ Mali et a concerné les membres des équipes techniques de terrain. A l’ouverture de la session, le Directeur du Centre Djoliba a rappelé le contexte et la justification du processus avant d’appeler les membres des équipes à un engagement personnel pour la réussite de la mission. Monsieur Richard Toé (membre de ARGA/MALI), a apporté un large éclaircissement sur la compréhension en langue nationale (bamanan kan) des concepts clés : défis, valeurs, engagements, mutations, propositions, etc. et sur la procédure d’introduction des membres des équipes auprès des acteurs locaux.
  • Mission de prospection et de communication Suite à la formation sur les méthodes et outils, une mission d’information et de prospection d’acteurs clé, s’est déroulée dans les localités concernées par la première phase du processus dans la région de Sikasso et de Ségou. Cette mission a été conduite du 09 au 22 août 2009 par Ambroise Dakouo (Secrétaire administratif de l’ARGA/ Mali) et par Sory Coulibaly (Chef du Département documentation et débats publics du Centre Djoliba). La mission avait pour objectifs de :
    • fournir l’information sur le contexte et la justification du processus aux autorités administratives, coutumières et traditionnelles, aux ONG, associations, aux populations, aux médias locaux ;
    • préparer le cadre administratif légal pour le déroulement des rencontres : distribution les lettres d’informations aux gouverneurs, aux préfets et aux maires ;
    • identifier et mobiliser les relais et les partenaires locaux (antennes du Centre Djoliba, les ONG, les personnes ressources, les associations de jeunes et de femmes, etc.) ;
    • identifier et proposer des solutions aux blocages probables au déroulement du processus ;
    • produire un rapport détaillé (incluant une proposition du déroulement des différentes étapes du processus).

Tout au long de cette mission, les autorités administratives, les élus, les autorités traditionnelles et les populations ont réservé un accueil chaleureux à l’équipe. Les acteurs rencontrés partagent les dérives constatées sur l’évolution du pays. Ils adhèrent au processus de réflexions profondes proposées au travers des assemblées citoyennes, ce qui permettra l’élaboration de stratégies et de perspectives conformes aux valeurs et aux réalités locales.


Programmation de la première phase du processus


La première phase du processus se déroulera du 01 au 21 septembre 2009 dans les régions de Sikasso et de Ségou selon la programmation ci-dessous :


Tableau 1 : Programmation des rencontres dans la région de Sikasso
Région de Sikasso
Equipe I Chefs lieux des cercles retenus Dates Etapes Lieu des assemblées Organisateurs locaux Observations
Superviseur : Néné Konaté, Chef d’équipe : Sory Coulibaly, Prise de notes : Youssouf Koné, Aboubacar Diallo Bougouni 02/09/09 Rencontre communale de Bougouni Salle de réunion Conseil de cercle de Bougouni Abraham Dakono
03/09/09 Rencontre communale de Zantièbougou Salle réunion Mairie de Zantièbougou Mamadou Doumbia
05/09/09 Rencontres cercle de Bougouni Salle de réunion Conseil de cercle de Bougouni Abraham Dakono Mamadou Doumbia
06/09/09 Suite rencontres cercle de Bougouni Salle de réunion Conseil de cercle de Bougouni Abraham Dakono Mamadou Doumbia
Sikasso 08/09/09 Rencontre communale de Niénan Salle de réunion Mairie et Ecole publique Souleymane Ouattara et Mairie de Zantièbougou
09/09/09 Rencontre communale de Sikasso Centre Jean Bosco Souleymane Ouattara
10/09/09 Rencontres cercle de Sikasso Centre Jean Bosco Souleymane Ouattara et Mairie de Zantièbougou
11/09/09 Suite rencontres cercle de Sikasso Centre Jean Bosco Souleymane Ouattara et Mairie de Zantièbougou
Koutiala 13/09/09 Rencontre communale de Koutiala Salle de conférence Mission catholique Pierre Keita
15/09/09 Rencontre communale de Konséguela Salle de réunion Mairie et Ecole publique Pierre Keita et Mairie de Konséguela
16/09/09 Rencontres cercle de Koutiala Salle de conférence Mission catholique Pierre Keita
17/09/09 Suite rencontres cercle de Koutiala Salle de conférence Mission catholique Pierre Keita



Tableau 2 : Programmation des rencontres dans la région de Ségou
Région de Ségou
Equipe II Chefs lieux des cercles retenus Dates Etapes Lieu des assemblées Organisateurs locaux Observations
Superviseur : Marc Traoré, Chef d’équipe : Ambroise Dakouo, Prise de notes : Boukary Diarra, Idrissa Sanogo Ségou 02/09/09 Rencontre communale de Konondimini Ecole publique Boubacar Diarra et Mairie de Konondimini
03/09/09 Rencontre communale de Ségou Salle réunion Conseil de cercle de Ségou André Coulibaly
05/09/09 Rencontres cercle de Ségou Salle de réunion Conseil de cercle Ségou André Coulibaly
06/09/09 Suite rencontres cercle de Ségou Salle de réunion Conseil de cercle de Ségou André Coulibaly
Niono 08/09/09 Rencontre communale de Niono Salle de réunion Mairie CAFO et Mairie de Niono
10/09/09 Rencontre communale de Diabaly Salle de conférence Office du Niger Mairie de Diabaly
11/09/09 Rencontres cercle de Niono Salle de réunion Mairie CAFO et Mairie de Niono
12/09/09 Suite rencontres cercle de Niono Salle de réunion Mairie CAFO et Mairie de Niono
Tominian 14/09/09 Rencontre communale de Mandiakuy Ecole Privée catholique Mairie de Mandiakuy
15/09/09 Rencontre communale de Mafounè Salle de réunion Mairie et Ecole publique Mairie de Mafounè
16/09/09 Rencontres cercle de Tominian Salle de réunion Conseil de cercle Conseil de cercle Tominian
17/09/09 Suite rencontres cercle de Tominian Salle de réunion Conseil de cercle




 

 

Haut

 

 

 


1ère phase de l'Assemblée malienne

     
 



Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Operation not permitted in /var/www/asambleas-ciudadanos.net/web/ecrire/inc/genie.php on line 82