Asambleas Ciudadanos


 

l'Assemblée de citoyens en Asie

 

 

Quatrième Festival des Étudiants pour la Paix en Inde

Traductions : English . Español . français


Global Citizens for a Sustainable Development (GCSD) a coorganisé le Quatrième Festival des Étudiants pour la Paix tenu à Chandigarh en Inde entre le 27 septembre et le 1 octobre 2009.


Organisateurs

YUVSATTA, Institut National Rajiv Gandhi pour le Développement de la Jeunesse, Ministères des Ressources Hydriques, Gouvernement de l’Inde, Gandhi Smriti & Darshan Samiti, Faculté NSS-DAV, Chandigarh, École Publique KB DAV Sr. Sec., Club de Cricket LIC, Écoles Gurukul : Chandigarh-Panchkula, Université de Panjab, Faculté d’Éducation Dev Samaj – Faculté d’Éducation Chandigarh & Divya Shiksha Gurukul, Derrabssi, Punjab. 


Coorganisateurs

COVA-Hyderabad, section Harijan Sewak Sangh-Tamilnadu, ARUSHI-Bhopal, BIRDS-Karnatka, Sawera Sansthan-Rajasthan, Bombay Sarvodaya Mandal-Maharastra, Citoyens du Monde pour un Développement Durable-Bangalore, École Publique DAV -Amritsar, École secondaire Dev Samaj – École Ferozpur & Rabbani-Gwalior.


Partenaires Internationaux

Institut d’Études Séculaires et Paix, Lahore, Punjab, Pakistan, Département d’Études des Conflicts et de la Paix, Université de Dhaka, Bangladesh, Centre Asiatique des Jeunes du Commonwealth, Chandigarh & SUNFO, Sri Lanka. 


Le Festival International pour la Paix, qui s’est déroulé pendant cinq jours, s’est terminé le 1 octobre 2009 avec des "Funérailles de bombes atomiques", au cours desquelles des jeunes étudiants et des professionnels de l’Inde et du Pakistan ont cheminé avec des répliques de bombes atomiques dans un défilé pour la paix qui a réuni plus de 1000 jeunes passionnés pour la paix provenant de dix Etats de l’Inde et de lycées et universités de Chandigarh. Le défilé a arboré différentes banderolles et slogans en faveur du désarmement, tels que ‘DU PAIN, PAS DES BOMBES, OUI A LA PAIX, NON A LA GUERRE’, ‘Nous voulons la Paix’, ‘Jeunes du Monde-UNISSEZ-VOUS’, etc.


titulo Le défilé a constitué une réponse à l’appel des Nations Unies pour manifester durant 12 jours, depuis le 21 septembre 2009 - Jour International de la Paix, jusqu’au 2 octobre 2009 - Jour International de la Non-Violence et conscientiser la planète autour du thème du désarmement.


Le défilé pour la paix et le désarmement a été conduit par le Dr. S N Subba Rao, connu comme le Gandhi vivant, fondateur du NSS en Inde et Directeur du Projet National de la Jeunesse. Le Gandhi états-unien, Bernie Meyer, et Donald Macvinchey y ont aussi participé avec les milliers de jeunes étudiants. Le défilé a commencé à partir du secteur 17 du Champ des Défilés et les étudiants ont progressé vers le Secteur 10 de la Faculté de DAV.


Environ 1 000 jeunes provenant également des Philippines, des Etats-Unis, du Bangladesh, du Pakistan, du Butan, de l’Afganistan, de l’Ethiopie et du Sri Lanka se sont retrouvés dans la ville de Chandigarh. Les nouveaux liens d’amitiés qui se sont créés entre les participants, les différents pays et cultures, ont donné lieu à des moments intenses et très émouvants. Chacun est reparti avec la promesse d’étendre la famille de la paix à travers la mobilisation d’autres personnes dans le processus de paix et dans la perspective d’une harmonie mondiale.


Les participants ont promis de rassembler au cours des trois prochaines années dix mille activistes pour la paix à Chandigarh, rebaptisée par eux comme la Ville de la Paix, qui sera le siège des initiatives pour la paix. Les inscriptions pour le Festival de la Paix du 2010 ont d’ailleurs déjà commencé, Les participants pakistanais ont décidé d’inviter environ 500 activistes pour la paix porteurs d’un message de fraternité. Afin d’intensifier encore plus cet effort, nous avons aussi lancé un appel sur Facebook. Saeeda Diep, de l’Institut d’Études Séculaires et Paix à Lahore - Pakistan, a informé que, ravis de l’hospitalité locale, ils inviteraient 100 jeunes étudiants de l’Inde à Lahore, pour concrétiser une initiative similaire et avancer dans le processus de paix indo-pakistanais. Cet événement sera appelé Festival de Lahore pour la Paix et aura lieu vers le 29 décembre 2009 et le 1 janvier 2010.


S. HS Mattewal, Défenseur Général de Punjab, a été l’Invité Principal pour cette occasion. La séance de clôture qui a eu lieu dans le Secteur 10 de la Faculté DAV, a mis encore une fois en relief la qualité des jeunes participants. Ces derniers ont composé des poèmes, des chansons et des danses, comme un cadeau d’adieu pour leurs amphytrions, qui conserveront pendant longtemps les souvenirs de leurs amis de l’autre côté de la frontière.


Une cérémonie inaugurale a eu lieu le premier jour, le 27 septembre, à l’école Gurukul à Panchkula. En préalable aux propos de l’invité principal et de Don McAvinchey, nous avons projeté un film avec l’acteur Ben Kingsley en l’honneur de Gandhi. Pour préparer la foule à l’activité qui s’annonçait, l’invité d’honneur est arrivé à la moitié de la projection et la cérémonie officielle a pu démarrer. Don McAvinchey, le Gandhi états-unien, s’est levé le premier et a commencé à parler de l’amour, de l’harmonie et de l’importance des enseignements de Gandhi.


Il y eu ensuite une série de performances. Les enfants de l’École Gurukul, déguisés, ont joué un sketch de l’histoire indienne sur la manière dont Monsieur Hanuman sauva Sita, l’épouse de Monsieur Rama. Plusieurs étudiants ont en même temps raconté l’histoire en hindi, tandis que les acteurs bougeaient leurs lèvres et mettaient en scène les batailles. Leur performance remarquable a été acclamée par la foule. Un groupe de filles a ensuite proposé une danse traditionnelle Punjabi, des bracelets aux poings et des cloches aux chevilles. Leurs pas gracieux ont laissé l’auditoire bouche-bée !


Après avoir remercié tout le monde et présenté organisateurs et co-organisateurs, tous se sont donnés rendez-vous à la cafétéria pour un déjeuner préparé à base de riz, de légumes et du gulab jamun. Le reste du jour a été consacré à visiter les alentours de Chandigarh.


Le deuxième jour a débuté avec des cérémonies d’ouverture et de bienvenue aux étudiants et aux délégués récemment arrivés du Pakistan, d’Afganistan et d’autres états de l’Inde. Tous se sont levés et ont agité leurs symboles de paix et chanté en hindi : “On est tous un” ou “Hum Sab Ek Hai”. C’est grâce à Kristeen Singh, le volontaire Yuvsatta et MC, que cette devise a permis de rassembler massivement les participants et établir un ton familier qui a persisté tout au long du festival. Après le déjeuner, les gens se sont séparés en deux groupes pour participer à deux ateliers.


L’un des ateliers, animé par Kristeen Singh intitulé “Agissez simplement”, a mis l’accent sur l’importance de nos actions quotidiennes et sur le fait que la paix doit commencer au niveau local. L’autre atelier, intitulé “Entretiens de Paix”, a été animé par le délégué pakistanais Saeeda Diep, John Anugraha et par Don McAvinchey. Ce groupe s’est divisé en groupes plus petits pour discuter sur des problèmes et des solutions imaginables pour favoriser une paix mondial. L’après-midi, une visite à une fête foraine locale a été organisée pour se décontracter, discuter entre amis et le plus important, afin d’être témoins du grand Festival Dussera qui avait lieu à ce moment-là. Le festival Dussera s’est terminé par le brûlage du sphinx de Ravan, un sphinx rempli de feux d’artifice et de petits pétards. Le spectacle fût impressionnant.


Global Citizens for a Sustainable Development a démarré une activité le mardi 29 septembre, Jour de la Conservation de l’Eau, avec un programme exclusif sur le thème de l’Eau et de la Paix, sous l’égide du Ministère des Ressources Hydriques du Gouvernement de l’Inde. John Anugraha, en tant que modérateur, donna le ton et se chargea d’éveiller les esprits sur la question de l’eau et de montrer qu’il s’agit d’un sujet commun à tous. Il a ouvert les débats et a stimulé l’auditoire pour poser des questions sur les problématiques liées à l’eau dans les foyers, en montrant les pour et les contre dans la maîtrise de cette situation et la réflexion sur l’importance de la crise hydrique qui affecte de plus en plus les foyers, les communautés et les nations.


Après ces activités, GCSD a présenté le film ARVARI, qui met l’accent sur la dimension critique du problème de l’eau. Le film a produit une ambiance de compréhension et d’étouffement vis-à-vis de la crise de l’eau. Il a aussi montré que la ferveur des jeunes peut marquer clairement la différence. Une table-ronde a eu lieu ensuite sur la problématique de l’Eau. Il y a eu d’abord une présentation ppt par M. Sushant Singh, doctorant et expert du Département de Gestion Environnementale et Hydrique de Patna, centrée sur le fleuve Ganga. Cette présentation a été suivie par celle de Mme Saeeda Diep, de l’Institut d’Études Séculaires à Lahore, Pakistan. La présentation dans une perspective pakistanaise a constitué une approche importante pour l’auditoire en majorité indien. On y a remarqué l’importance de la fraternité et le fait que l’Inde et le Pakistan doivent faire face à des problèmes similaires.


La célèbre écologiste de renommée internationale, Padma Vibhushan et M. Sunder Lal Bahuguna, invité principal, a aussi pris la parole pour parler de l’importance de l’eau. Les jeunes ont été encouragés à écouter ses propos de sagesse, car il possède des connaissances et des expériences très riches comme activiste sur cette question. Un autre orateur M. Bernie Meyer, l’autre Gandhi états-uniens, l’a aussi accompagné pour tenir quelques propos.


Après tous les discours, le Quatrième Festival International pour la Paix a vu accroître son rythme avec d’autres activités. Divisés en groupes de trois, les gens ont peint des poteries et réalisé des affiches pour représenter à leurs yeux l’importance de l’eau et de la paix. L’activité a fini avec une exhibition du travail collectif auprès de tous les participants avec la présence de caméras. Les esprits étaient prêts pour la quatrième journée du festival.


Le quatrième jour a commencé avec un entraînement de "Capacités pour la Vie Quotidienne" dans le mini-auditoire de la Faculté de DAV. Le programme, modéré par des enseignants de l’Institut National Rajiv Gandhi pour le Développement de la Jeunesse à Tamil Nadu, a appris aux volontaires l’importance des “rapports interpersonnels et des habiletés non techniques” parmi les autres savoir-faire. Une importance et une valeur plus grande a été porté à la confiance, à la connaissance de soi-même et à l’autoestime, chose que les médias et les institutions éducatives ne sont pas forcément portés à croire.


Après cette séance énergétique, qui a donné aux participants de la confiance pour se soulever et se défendre, le reste de la journée a été dédié á jouer au cricket, à faire monter des cerfs-volants faits de nos mains, ou simplement à nous reposer en causant avec nos amis de différents pays. Un sentiment fantastique de fraternité et d’unité a inondé tout le festival. Les gens se sont échangés des adresses e-mail, ont pris des photos et se sont promis de maintenir l’amitié et le contact.


Nous revenons à notre point de départ. Tel que nous l’avons décrit au début de l’article, le dernier jour s’est terminé par une marche pour la Paix autour de Chandigarh. “Défendons la paix que nous méritons ; parlons avec les représentants du gouvernement sur le désarmement nucléaire”. Ce ne sont pas seulement des idées émergentes du festival pour la paix, mais des phrases qui doivent être dites et mises en oeuvre tous les jours.




 

 

Haut

 

 

 


Des forums aux Ass- emblées



L’équipe asiatique vient de mettre en ligne sa nouvelle page web dédiée à l’Assemblée !

     
 



Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Operation not permitted in /var/www/asambleas-ciudadanos.net/web/ecrire/inc/genie.php on line 82