Asambleas Ciudadanos


 

Outils et méthodes

 

La dimension méthodologique est une dimension fondamentale des assemblées de citoyens. Vous trouverez dans cette rubrique des réflexions et d’autres éléments pour aborder les outils et les méthodes pouvant être mises au service des assemblées. Ils s’appuient sur l’expérience méthodologique de l’Alliance pour un monde responsable pluriel et solidaire. D’autres documents viendront compléter et enrichir progressivement cette bibliothèque méthodologique.

 

 

Représentation cartographique des débats

Traductions : français . Español . English


Contexte


L’Assemblée malienne des citoyens est un processus qui a pour objectif de faire émerger une vision partagée des blocages qui freinent l’évolution du pays et de construire des perspectives de changement. Le processus s’appuie sur une série de rencontres qui a d’abord démarré au niveau des communes. A l’issue de ces premières rencontres, une "parole communale" a été élaborée par les participants à travers l’expression des valeurs sociétales, des engagements, des défis et des propositions et des stratégies. Les délégués communaux se sont ensuite retrouvés au niveau des cercles (regroupement de communes). Lors de cette rencontre, ils ont procédé à l’analyse transversale des paroles communales aboutissant à l’élaboration des cahiers de propositions des cercles.


La méthode d’analyse cartographique a été utilisée pour faciliter la construction de cette parole commune à partir de la variété des contributions. Elle combine différentes opérations : prise de note et systématisation des débats, utilisation de l’outil informatique Desmodo et navigation au sein des cartographies, regroupement des idées et réalisation de synthèses. Le cheminement qui suit décrit la démarche mise en œuvre au niveau des trois cercles de Tominian, Ségou et Niono au Mali.


Cartographie des débats



  • Etape 1 : Débats et construction d’une cartographie par cercle















Dans un premier temps, les principales idées issues des débats d’un même cercle sont reportées sur une cartographie (encore appelée desmogramme). Les énoncés exprimés par les femmes sont reportées dans le secteur "femmes" de la cartographie. Les énoncés exprimés par les hommes et les jeunes sont réparties dans deux autres champs distincts. Au centre figure le titre et l’objet principal de la cartographie. Nous obtenons ainsi une cartographie par cercle, chacune représentant un premier niveau de synthèse des débats au niveau du cercle (cliquer sur la carte pour visualiser la taille réelle).


La correspondance des couleurs est précisée dans la seconde étape.


  • Etape 2 : Premier regroupement des idées
















L’outil informatique Desmodo [1] permet de construire facilement les cartographies, de définir des liens et des catégories de regroupement entre les idées. Dans ce deuxième temps, les énoncés sont répartis au sein des quatre dimensions d’expression proposées par l’atelier : valeurs, défis, engagements et propositions (cliquer sur la carte pour visualiser la taille réelle). Il s’agit des mêmes énoncés que ceux des cartographies de l’étape 1 mais organisée d’une autre façon. Chaque catégorie comporte des contributions venant à la fois des jeunes, des hommes et des femmes.


Chacune des dimensions d’analyse est caractérisée par une couleur pour faciliter la lecture cartographique :


Défis, Valeurs, Engagements, Propositions.


Tout se passe comme ci chaque idée était placée dans un espace à trois dimensions constitué par : les cercles, les acteurs (jeunes, femmes, hommes) et les catégories (défis, valeurs, engagements, propositions).


  • Etape 3 : Nouvelle visualisation systémique des contributions
















Dans cette troisième étape, nous avons inversé les cartographies en mettant au centre un seul acteur et les contributions de ce même acteur dans les trois cercles de débats. Ce mode de visualisation permet de faire une nouvelle lecture transversale des débats à l’échelle des trois cercles et de dégager plus naturellement des éléments communs (cliquer sur la carte pour visualiser la taille réelle).


  • Etape 4 : Rédaction d’une synthèse à partir des cartographies















La construction d’éléments communs, les regroupements d’idées, leur interprétation relèvent bien d’une tâche de synthèse et de réflexion exigeante à mettre en œuvre. Elle peut être effectuée par un groupe de personnes ressources après les débats, ou même au cours même des débats avec l’appui des cartographies. Dans le cas présent, elle a été réalisée a posteriori.


Le rapport d’étape nº2 de l’Assemblée malienne de citoyens a été construit à partir des étapes décrites rapidement ci-dessus et du cheminement progressif à travers les cartographies.


Pour élargir la méthode


Cette méthodologie de représentation et d’analyse cartographique constitue un levier significatif pour aborder la complexité informationnelle d’un débat et conduire une réflexion collective de façon démocratique. Soulignons que sa mise en œuvre demande de gérer un niveau supplémentaire de complexité organisationnelle et relationnelle : elle pose en effet la question de la légitimité de ceux qui produisent l’effort de synthèse, des niveaux de coopération et de confiance établis entre les équipes de travail, du temps d’appropriation de la méthode par les participants eux-mêmes, de l’interaction avec l’outil informatique. Ces aspects sont essentiels dans la réussite de l’effort méthodologique. Un processus qui réussit à incorporer collectivement ce type de méthodologie est aussi un processus qui a réussi à partager une vision innovante de l’intelligence collective et à créer des degrés importants de coopération et de confiance.



[1] Le logiciel libre Desmodo est développé par la société Exemole avec l’appui d’une petite communauté internationale d’utilisateurs : voir http://www.desmodo.net

 

 

Haut